Une Roadmap essentielle dans un projet de transformation digitale

Agence Web Lyon

En cette période de bouleversements économiques, la montée en puissance des technologies digitales est porteur de nouveaux usages et d’opportunités. Bien que ces sujets doivent être portés par les DSI dans l’entreprise, il semble nécessaire qu’une gouvernance partagée avec les métiers soit mise en place afin que les projets qui en découlent soient portés au bon niveau. En effet, les problématiques liées à l’essor des réseaux sociaux ne sauraient s’affranchir d’une vision commune avec les départements marketing / vente. Au delà des problèmes de gouvernance, les questions d’imputations budgétaires des projets devront être tranchées si plusieurs directions sont concernées par un projet de transformation digitale.

Jusqu’à présent, un grand nombre d’entreprises ont lancé des initiatives, parfois nombreuses, utilisant les technologies digitales. Peu d’entreprises ont en revanche mis en place une véritable démarche, concertée et planifiée, d’industrialisation de ces technologies au sein de l’entreprise.

A la fin des années 90, on avait vu fleurir des départements e-Business au sein des grandes DSI. Celles-ci ont rapidement disparu avec la première vague Internet. Il ne faudrait donc pas se voir reproduire le même écueil en isolant ces sujets hautement stratégiques. Il faut néanmoins donner toute légitimité à la DSI pour clarifier, coordonner et planifier les projets digitaux.

L’enjeu devient alors de pouvoir clairement formaliser et faire vivre une roadmap qui va définir, pour chaque sujet, les points clés à traiter au travers de projets.

Qu’est ce qu’une roadmap ?

La roadmap va traduire la stratégie digitale globale de l’entreprise. D’une part en définissant les axes principaux et d’autre part en les déclinant en projets. Il sera fondamental à cette occasion de jalonner ces projets dans le temps et de prioriser les projets. Il s’agit de définir un positionnement cohérent, et établir un guide pour allouer le budget et les ressources disponibles, pour identifier les compétences, en construisant les réseaux, en traduisant les différentes possibilités,…L’ambition est de pouvoir définir un cap sur les 5 prochaines années.

Comment appréhender la stratégie en ce qui concerne les technologies numériques et digitales? Il faut l’entendre comme étant l’ensemble des orientations décidées par l’entreprise sur ces technologies et les moyens mis en œuvre pour les mettre en place.
Quelle démarche adopter?

En amont, il faudra mobiliser et communiquer en interne. Il est également nécessaire que la DSI obtienne un bon niveau de sponsoring pour ce projet.

1- Analyse de l’existant
Pour la DSI, la première étape va consister à recenser les technologies digitales déjà mises en place. Dans ce cadre le digital trouve une place naturelle tout à la fois en tant qu’objectif, moyen, et élément principal de la démarche.
L’implication de l’ensemble des directions métiers dès cette étape est nécessaire pour s’assurer de la complétude de la démarche. Chaque direction nommera un chef de projet chargé de formaliser, dans une structure commune, chaque initiative ayant amener la mise en place d’une technologie digitale.
On pourra par exemple décliner chaque projet / initiative sous la forme d’une fiche recensant:

Les enjeux et objectifs,
Le budget et les ressources internes / externes allouées,
Le niveau d’avancemement et les populations concernées,
La roadmap propre au projet et les prochaines étapes.

2- Priorisation des initiatives et des projets

Il faut ensuite mettre en place une task force chargée d’examiner l’ensemble des projets en cours mais également d’identifier de nouveaux sujet à lancer.
Cette task force pourrait se structurer sur une phase de quelques semaines durant laquelle différents ateliers de travail seraient organisés. Ceux ci auraient pour objectif de dégager une vision commune sur l’ensemble des sujets et d’établir les projets à mener ou lancer à court / moyen / long terme. La priorité d’un projet par rapport à un autre se définira notamment selon un couple faisabilité / ROI.

3- Construction de la roadmap et mise en œuvre des projets digitaux
Il est tout fait envisageable d’encadrer les différents projets à industrialiser dans le cadre d’un programme doté d’une gouvernance propre et de ressources dédiées. Certains sujets à lancer pourront prendre la forme de proof of concept afin de valider l’utilité de passer une phase projets.
La roadmap prendra ensuite la forme d’un dossier recensant tous les projets digitaux concernés, leur timing, leur budget, les ressources allouées…
En conclusion

Au délà de l’aspect formel d’une roadmap, véritable plan stratégique pour la DSI, ces sujets doivent désormais être maîtrisés et faire l’objet d’une vision partagée à tous les niveaux de l’entreprise. Sans cela, les entreprises ne sauront tirer tous les bénéfices liées aux technologies digitales et perdront du terrain face à leurs concurrents.